Whisky Dégustation : Accessoires Dégustation & Atelier Dégustation

boire du brandy

Comment boire du brandy ?

Une partie de la gestion d’un bar prospère consiste à garder son rayon de boissons bien garni avec une large sélection de boissons pour toutes les occasions. Le brandy est une liqueur sophistiquée qui convient parfaitement à tout bar, pub ou salon d’hôtel. Nous vous expliquons ci-dessous comment servir et boire correctement un brandy afin de faire bonne impression sur vos clients et d’augmenter vos ventes.

Qu’est-ce que le brandy ?

Le brandy est un alcool fort fabriqué à partir de vin de fruits distillé et vieilli en fût. Le brandy est généralement fabriqué à partir de raisins fermentés, mais d’autres fruits, comme les pêches, les pommes, les mûres et les poires, peuvent être utilisés pour créer des profils de saveurs uniques. Le brandy peut être servi directement après le processus de distillation pour des boissons mélangées ou vieillies dans des fûts en bois pour une couleur plus riche et une saveur plus complexe à déguster pur. Le mot “brandy” vient du néerlandais “brandewijn” qui signifie “vin brûlé”. Il est souvent utilisé pour fabriquer du vin fortifié.

La bonne façon de boire le brandy

Il existe trois façons distinctes de boire le brandy, qui influencent la manière dont il est servi et dégusté.

  1. Pur – Boire un brandy pur signifie qu’il est dégusté tel quel, sans glace ni aucun autre mélange.
  2. On the Rocks – Boire du brandy on the rocks signifie que la liqueur est servie avec de la glace.
  3. Dans les cocktails – Le brandy peut être associé à des mélanges et des sirops pour créer une variété de cocktails à base de brandy.

Il est important de prendre en compte les trois styles de boissons au brandy lorsque vous fixez le prix des boissons dans votre bar ou votre restaurant. N’oubliez pas de demander à vos clients leur préférence s’ils ne la précisent pas, car chaque personne peut avoir sa propre opinion sur la meilleure façon de boire du brandy.

La meilleure façon de servir le brandy

Servir du brandy à vos clients ne consiste pas seulement à verser de la liqueur dans un verre. Ce spiritueux complexe exige le même savoir-faire dans le processus de service que dans le processus de consommation. Suivez les étapes suivantes pour servir correctement le brandy dans votre bar :

  1. Versez immédiatement. Bien que le brandy soit fabriqué à partir de vins de fruits, il n’a pas besoin de respirer avant d’être servi. Le brandy peut être versé immédiatement après l’ouverture de la bouteille.
  2. Choisissez le bon verre à brandy. Le brandy doit être servi dans un verre à eau-de-vie (également appelé “inhalateur à brandy”) afin d’offrir une expérience de consommation optimale. Le large bol permet au client de faire tourner et de réchauffer le liquide dans le verre, tandis que l’ouverture conique dirige les arômes vers le nez du client et intensifie les saveurs du brandy.
  3. Remplissez le verre en biais. Tournez la carafe à brandy à l’horizontale et versez le brandy dans le bol jusqu’à ce que le liquide touche le bord du verre. Le fait de verser le brandy de biais permet non seulement d’obtenir une présentation attrayante pour impressionner vos clients, mais aussi de verser le brandy de façon homogène à chaque fois. Du fond du bol jusqu’au bord, un verre à décanter de 9 oz donnera une portion de 1,5 oz lorsqu’il est tenu à l’horizontale.
  4. Servez votre client. Une fois le verre versé, placez le verre à brandy dans la paume de la main de votre client pour qu’il puisse commencer à réchauffer le brandy.

Comment boire un brandy cul sec

La plupart des eaux-de-vie vieillies de grande qualité sont recommandées pour être dégustées pures. Lorsque vous buvez un brandy pur, vous et vos clients pouvez suivre une procédure qui vous permettra de tirer le meilleur parti de l’expérience, comme vous le feriez pour un whisky.

  1. Réchauffez le verre dans votre paume. La chaleur de votre main ouvrira les molécules de la liqueur et libérera les arômes de la boisson. Certains connaisseurs de brandy peuvent même chauffer le brandy sur une flamme nue pour accélérer ce processus. Vous pouvez réchauffer le verre avec de l’eau chaude avant de le servir. Cependant, il est important de sécher le verre avant de verser le brandy, sinon les gouttelettes d’eau peuvent modifier le profil de saveur de la liqueur.
  2. Faites tourner le liquide. En faisant bouger le liquide dans le verre, vous pouvez le réchauffer plus uniformément et ouvrir le bouquet d’arômes.
  3. Observez la couleur. Plus un brandy vieillit dans un tonneau, plus sa couleur devient foncée et plus sa saveur est riche.
  4. Tenez le verre à hauteur de poitrine. Sentez l’eau-de-vie par le nez à cette distance pour découvrir les arômes subtils qui se dégagent au début.
  5. Tenez le verre à hauteur du menton. Sentez le cognac par le nez à cette distance plus rapprochée pour mieux saisir la complexité de l’arôme du cognac. À ce stade, vous sentirez probablement les fruits contenus dans le brandy.
  6. Portez le verre à votre nez. Le verre étant à portée de votre nez, inspirez d’abord par le nez, puis par la bouche, pour saisir les arômes d’épices et de fruits du cognac.
  7. Prenez une petite gorgée. La première gorgée de votre brandy doit être très petite, suffisamment pour mouiller vos lèvres afin que l’alcool ne submerge pas vos papilles.
  8. Prenez de plus grandes gorgées. Les quelques gorgées suivantes doivent augmenter lentement au fur et à mesure que vos papilles s’acclimatent à la saveur et explorent les subtilités du brandy.
  9. Ajoutez une goutte d’eau (facultatif). Une fois que vous avez apprécié la saveur naturelle du brandy, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’eau pour adoucir la teneur en alcool et voir si d’autres saveurs du brandy deviennent plus perceptibles.

Impressionnez vos clients et encouragez-les à renouveler leur commande en les guidant dans ce rituel de dégustation du brandy.

Comment boire un brandy avec des glaçons

Si certains considèrent qu’il est choquant d’ajouter des glaçons à un brandy, d’autres trouvent que c’est la touche parfaite en fonction de l’âge et de la saveur du brandy. Un brandy âgé de 2 à 6 ans est celui qui bénéficie le plus de cette méthode de dégustation. Utilisez les conseils suivants si vous envisagez de siroter votre brandy avec des glaçons ou de le servir frais à votre client.

  1. Essayez-le proprement. Avant d’ajouter des glaçons à un brandy, familiarisez-vous avec son goût. Suivez le processus de réchauffement, d’agitation, d’observation et d’odorat du brandy afin de pouvoir comparer les différences de goût entre le boire pur et le boire frais. Si votre client commande un cognac avec des glaçons, permettez-lui de goûter le cognac nature avant de le refroidir pour lui.
  2. Utilisez un seul gros cube. Au lieu d’ajouter plusieurs petits cubes qui risquent de diluer le brandy, utilisez un moule à glace en silicone pour créer de gros cubes qui refroidiront uniformément le brandy sans fondre trop rapidement.
  3. Laissez-le refroidir. Si le cognac est consommé immédiatement après l’ajout du glaçon, il n’aura pas le temps de refroidir complètement et risque de conserver son puissant arôme d’alcool.
  4. Sirotez lentement. Le brandy doit être dégusté lentement pour permettre aux papilles gustatives de s’acclimater à son goût et d’en apprécier toute la complexité.

Types de brandy

Maintenant que vous connaissez la bonne méthode pour boire un brandy, il est temps d’explorer les différents types de brandy disponibles pour garnir les étagères de votre bar.

  • Cognac – Le cognac est une eau-de-vie fabriquée exclusivement dans la région de Cognac, en France. Il se compose uniquement de trois types de raisins cultivés spécifiquement dans cette région. Le cognac est ensuite distillé deux fois et vieilli pendant au moins deux ans pour faire ressortir ses riches arômes fruités et de chêne.
  • Armagnac – L’Armagnac est produit dans la région de l’Armagnac, en France. L’Armagnac a un goût fruité avec des notes de caramel, et sa teneur en alcool est généralement plus élevée que celle du Cognac.
  • Brandy de Jerez – Le brandy de Jerez est produit dans la région de Jerez, en Espagne, et mûri dans des fûts de xérès selon le système de la solera (un processus de mélange qui consiste à mélanger un type de liquide avec différentes versions vieillies du même liquide). Il est généralement distillé à partir de raisins, mais il peut être fabriqué avec des cerises, des pêches ou des pommes. Vieilli dans des fûts de sherry, il prend une teinte rouge et une saveur corsée.
  • Calvados – Le Calvados est une eau-de-vie de pomme produite dans le département du Calvados en Normandie, en France. Il s’agit d’un cidre de pomme distillé qui est vieilli dans des fûts de chêne pendant au moins deux ans.
  • Pisco – Le pisco est une eau-de-vie péruvienne fabriquée à partir de jus de raisin fermenté. Il est obtenu à partir de raisins cultivés dans les régions viticoles du Pérou et du Chili. Il est généralement de couleur jaune clair à ambrée et présente une forte teneur en alcool.
  • Eaux-de-vie de fruits – Les eaux-de-vie de fruits portent le nom du fruit principal utilisé pour leur fabrication et peuvent être servies relativement jeunes. Parmi les eaux-de-vie de fruits les plus courantes, on trouve l’eau-de-vie de pêche, l’eau-de-vie de pomme, l’eau-de-vie de poire et l’eau-de-vie de cerise.

Âge des eaux-de-vie

Après avoir classé les eaux-de-vie par type, on les classe par âge. Le brandy jeune est généralement utilisé pour les cocktails, tandis que les brandies plus anciens sont généralement consommés purs. Un brandy plus ancien aura une couleur plus foncée et prendra davantage la saveur du tonneau de vieillissement. Vous trouverez ci-dessous des acronymes indiquant l’âge d’une bouteille de brandy :

  • A.C. – Vieilli 2 ans en fût de bois (exclu des étiquettes de Cognac, puisque l’âge minimum du Cognac est de 2 ans).
  • V.S. – “Very Special” ou “Brandy 3 étoiles” ; vieilli au moins 3 ans en fût de bois.
  • V.S.O.P. – “Very Special Old Pale” ou “Brandy 5 étoiles” ; vieilli au moins 5 ans en fûts de bois.
  • X.O. – “Extra Old” ; vieilli au moins 6 ans en fût de bois.
  • Vintage – Conservé en fût de bois jusqu’à sa mise en bouteille, la bouteille doit alors porter la date de mise en bouteille, ce qui est le plus souvent le cas pour les Armagnacs.
  • Hors d’Age – “De l’âge” ; considéré comme trop vieux pour déterminer l’âge, généralement âgé d’au moins 30 ans, généralement réservé aux Cognacs.

Utilisez cet alphabet des cognacs sur votre carte des boissons pour aider vos clients à choisir le meilleur cognac en fonction de leurs préférences gustatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Select the fields to be shown. Others will be hidden. Drag and drop to rearrange the order.
  • Image
  • SKU
  • Rating
  • Price
  • Stock
  • Availability
  • Add to cart
  • Description
  • Content
  • Weight
  • Dimensions
  • Additional information
Click outside to hide the comparison bar
Comparer
Panier close